Image default
Aliments

Calorie Kirsch

Calories contenues dans le Kirsch

Quantité de Kirsch : 100g

Cet aliment affiche une valeur énergétique de 250 Kcal, mais curieusement, il est vide de protéines, de sucres et même de graisses.

Quel est l’apport calorique du Kirsch ?

Réputé pour être l’essence même des vergers de l’Est hexagonal, le kirsch se distingue comme un alcool de choix. Ce spiritueux, tiré du cœur même des cerises, est intimement lié aux traditions d’Alsace et de Lorraine ainsi qu’à celles de la Franche-Comté et de la Savoie. Avec une teneur en alcool qui avoisine les 45 %, il s’impose avec caractère.

Servi avec parcimonie, généralement à hauteur de 4 cl par verre, ce nectar fort offre plus qu’une simple caresse au palais : environ 14,4 g d’alcool pur. Il ne faut pas perdre de vue que chaque gramme d’alcool consommé compte pour sept calories – une équation à ne pas négliger pour ceux qui surveillent leur apport énergétique. C’est dire que si le kirsch enchante les sens, il impose aussi sa marque sur la balance calorique avec plus d’une centaine de calories par verre.

La production du kirsch

Les étapes cruciales de la fabrication du kirsch débutent par la collecte des cerises à optimal de maturité, gage d’une teneur en sucre élevée indispensable à une bonne production d’alcool. Par la suite, les fruits sont finement écrasés pour en extraire le jus précieux.

S’enchaine alors un processus vital, celui de la fermentation. Durant cette période qui s’étale sur environ une semaine et demie, le sucre naturel des cerises se métamorphose progressivement en alcool au sein de cuves appropriées.

Vient ensuite l’instant décisif de la distillation, phase ultime avant que le kirsch ne prenne son temps pour mûrir. Il est essentiel de noter que ce spiritueux particulier repose dans des récipients en verre plutôt que dans les traditionnels fûts afin qu’il conserve sa pureté cristalline caractéristique, évitant ainsi toute altération chromatique inopportune due au bois. Ce vieillissement minimal d’un an assure l’élaboration d’une eau-de-vie qui sera prête à ravir les palais après sa mise sur le marché.

Le kirsch et la diète

Il est judicieux de limiter sa consommation d’alcool lorsqu’on cherche à perdre du poids. En effet, sous ses apparences inoffensives, l’alcool constitue une source substantielle de calories qui peuvent s’accumuler insidieusement. Lorsque nous ingurgitons de l’alcool, notre corps se concentre sur son élimination, ce qui ralentit la combustion des graisses déjà stockées.

Veillez donc à ne pas tomber dans le piège d’une consommation excessive d’alcool si vous voulez maintenir une ligne élancée. Il est également sage de privilégier les boissons alcoolisées moins caloriques. Prenons par exemple le cidre : il offre un compromis raisonnable avec seulement quelques calories pour cent millilitres, un choix bien plus clément pour votre silhouette que des spiritueux plus forts comme l’eau-de-vie aux fruits.

Connaissez-vous ce fait ?

D’origine allemande, le mot kirsch fait référence à la cerise. Pour distiller cette eau-de-vie authentique, il s’avère nécessaire de presser environ 100 kg du fruit afin d’en extraire entre 12 et 15 litres. Cependant, toutes les boissons étiquetées kirsch que l’on trouve sur le marché ne répondent pas aux critères de ce spiritueux traditionnel. En effet, nombre d’entre elles arborent un degré alcoolique bien moindre, avoisinant les 15 %. Ces variantes sont en réalité des assemblages d’alcool neutre avec du kirsch et se rangent donc dans la catégorie des liqueurs ou des versions fantaisistes du kirsch véritable.

{{wpg_cta_1}}

Autres articles

Calorie Bacon

Irene

Calorie Melon

Irene

Calorie Jus de tomate

Irene

Calorie Pruneaux

Irene

Calorie Coing

Irene

Calorie Tomate cerise

Irene

Calorie Tarte chèvre épinard

Irene

Calorie Citrouille

Irene

Calorie Flan aux oeufs

Irene