Image default
Aliments

Calorie Riz complet bio

100g de riz complet biologique

C’est un sacré paquet d’énergie ! Avec ses 356 Kcal, on a de quoi tenir le coup. Les protides ne sont pas en reste : 7 grammes pour reconstruire nos muscles. Et les glucides, ah là là, 77 grammes pour recharger les batteries à bloc! Quant aux lipides, ils font figure de figurants avec leurs maigres 2,2 grammes. Pas de quoi alourdir la barque !

Quel est le nombre de calories contenu dans du riz complet ?

Le riz complet, avec son germe et enveloppé de son, se distingue par sa teinte beige et une texture qui demande un peu plus d’effort pour être mâchée. Moins prisé que son cousin le riz blanc, il a pourtant l’avantage d’être moins riche en calories. Cela s’explique par une teneur élevée en fibres qui réduisent la part des glucides.

Richesse nutritionnelle n’est pas en reste puisque le son fourmille de fibres bienfaisantes ainsi que d’un assortiment de vitamines B, indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, sans oublier fer, magnésium et potassium. Le germe lui-même est une source précieuse d’acides gras bénéfiques et de protéines.

Pour donner des chiffres concrets, consommer 100 grammes de riz complet apporte environ 356 kcal, tout en fournissant 7 grammes de protéines essentielles à nos muscles et seulement 2,2 grammes de lipides. Côté glucides, on compte 77 grammes – quantité atténuée par la présence notable des fibres.

L’histoire du riz brun

Avant que l’agriculture ne prenne le relais, l’être humain cueillait simplement le riz dans la nature. C’est en Chine qu’on a commencé à le cultiver il y a environ 9000 ans avant notre ère. Bien plus tard, aux alentours de 1393, le riz débarque en France via des importations avant que les Français ne se lancent eux-mêmes dans sa culture vers 1468. Toutefois, ce n’est qu’au cours du XXe siècle que la riziculture s’épanouit réellement dans le delta du Rhône.

Autrefois considéré comme un luxe, notamment pour sa version blanchie souvent hors de portée des bourses modestes, le riz complet était bien plus courant dans l’alimentation. À cette époque, décortiquer le grain à la main était faisable mais séparer le son relevait d’un véritable casse-tête technique. L’avènement de l’ère industrielle démocratisa par la suite la consommation de riz blanc, auparavant privilège des aisés.

Riz blanc ou riz intégral ?

Si vous êtes à la croisée des chemins entre le riz blanc et le complet, sachez que chaque variété a ses pour et ses contre. Prisé pour sa douceur et sa facilité de cuisson, le riz blanc est souvent plébiscité. Toutefois, il faut admettre qu’il pèche par son apport conséquent en glucides et calories tout en faisant l’impasse sur les fibres ainsi que les nutriments essentiels.

À l’inverse, si le riz complet peut paraître moins attrayant gustativement parlant, il remporte la palme au niveau nutritif. Sa richesse en fibres lui confère un atout majeur : un faible Index Glycémique qui joue favorablement dans la régulation du poids corporel et diminue les risques liés au diabète.

Mais attention, tout n’est pas rose avec le riz complet ! Son enveloppe externe renferme des substances pouvant entraver l’assimilation de précieuses vitamines et minéraux. Sans compter qu’une consommation excessive pourrait irriter vos intestins. La parade ? Optez pour du riz semi-complet, un compromis sage qui conjugue bienfaits nutritionnels sans excès néfastes.

Pour couronner le tout, mariez ce choix judicieux à une profusion de légumes ; non seulement cela embellira votre assiette mais aussi équilibrera davantage l’Index Glycémique de votre repas. En somme, c’est une histoire d’équilibre alimentaire où tous vos sens peuvent être comblés sans faire fi de votre santé.

Riz complet et diète

Optez pour le riz complet, un allié de taille lorsqu’on fait attention à sa ligne. Sa richesse en fibres assure une satiété durable tout en apportant moins d’énergie que son homologue blanchi. Grâce à son Index Glycémique modéré, il contribue à réguler le stockage des graisses, vous aidant ainsi à garder la silhouette. Mais gardez en tête : la modération est de mise ! L’essentiel est d’ajuster les portions à votre dépense calorique quotidienne pour rester en forme sans excès.

{{wpg_cta_1}}

Autres articles

Calorie patates

Irene

Calorie Blanc de poulet

Irene

Calorie Champignons noirs

Irene

Calorie Gingembre

Irene

Calorie Moules frites

Irene

Calorie Piments rouges

Irene

Calorie moules marinières

Irene

Calorie Sauce tomate

Irene

Calorie Knack

Irene