Image default
Aliments

Calorie créatine

La prise de créatine monohydrate est bénéfique bien au-delà des cercles athlétiques. En effet, selon les études scientifiques, c’est le supplément ergogénique le plus efficient pour booster la masse musculaire et l’intensité des séances d’entraînement. Mais ses bienfaits ne se limitent pas à l’optimisation des performances sportives, elle peut également jouer un rôle positif dans le traitement de certaines maladies. Sa popularité n’est donc pas surprenante, étant donné son efficacité largement reconnue dans différents domaines.

En quoi consiste la créatine ?

Le hareng se distingue par sa forte teneur en créatine, avec 6 grammes par kilo, suivi de près par d’autres protéines animales comme le bœuf, le porc, le thon, le saumon et la morue, qui en contiennent entre 3 et 5 grammes. Bien que notre organisme produise naturellement ce composé dans le foie à hauteur d’environ 1 gramme par jour, pour des niveaux plus élevés comparables à ceux des compléments alimentaires en poudre, une consommation excessive de viande rouge et poisson serait nécessaire. La créatine est essentielle pour fournir de l’énergie lors d’efforts brefs mais intenses et elle s’accumule dans les muscles, le cerveau et l’intestin.

Quel est le contenu calorique de la créatine ?

Voici ce que vous devez savoir sur la créatine et le poids :

– La créatine en poudre pure ne contient pas de calories.
– Elle peut entraîner une augmentation de poids initial, qui est en réalité de l’eau retenue dans les muscles et non de la graisse.
– Avec une pratique sportive régulière, la créatine peut contribuer à l’accroissement de la masse musculaire, sans prise de gras.
– Attention aux suppléments de créatine combinés à d’autres ingrédients : ceux-ci pourraient contenir des calories, surtout s’ils sont mélangés avec des glucides, des protéines ou des arômes.

Quel est le mécanisme d’action de la créatine ?

La créatine est un complément populaire chez les sportifs car elle booste les performances, en particulier lors d’exercices courts et intenses tels que le sprint ou la musculation. En augmentant la réserve de phosphocréatine dans l’organisme, elle aide à produire plus d’ATP, la molécule essentielle pour l’énergie. Durant un effort physique, l’ATP est consommé pour libérer de l’énergie. La créatine permet donc de restaurer rapidement les niveaux d’ATP, vous aidant ainsi à maintenir une activité intense plus longtemps.

La prise de créatine conduit-elle à une augmentation de poids ?

La prise de créatine peut entraîner une augmentation de poids de l’ordre de 1,5 à 3 kilos au cours des deux premiers mois, due principalement à la rétention d’eau dans les muscles. Avec le temps, toute augmentation supplémentaire de poids sera le résultat de votre entraînement en musculation. N’ayez pas d’inquiétude sur un éventuel effet de prise de gras, car la créatine ne contient pas de calories et, par elle-même, ne va pas vous faire gagner du poids. C’est plutôt grâce à son action d’hydrate vos cellules musculaires que vos muscles sembleront plus gros et plus volumineux.

Les raisons de consommer de la créatine

La créatine est appréciée pour ses multiples bienfaits notamment dans la perte de graisse. Des études révèlent qu’elle augmente le métabolisme au repos et aide à brûler davantage de calories, ce qui contribue à la fonte adipeuse sur une période prolongée. Elle n’entraîne pas de prise de poids superflue, mais permet plutôt une diminution de la graisse corporelle.

Plus que pour ses effets sur le métabolisme, elle est également prisée pour ses avantages cognitifs et d’humeur. Elle réduit la fatigue mentale et soutient les fonctions cérébrales, tout en aidant à combattre certains troubles dépressifs.

La créatine joue un rôle crucial dans l’amélioration des performances physiques et le développement musculaire. Voici un aperçu des raisons pour lesquelles les gens optent pour ce supplément :

  • Elle permet un gain de force et d’endurance, grâce à une meilleure disponibilité d’énergie et à un retardement de la fatigue neuromusculaire.
  • Elle favorise l’augmentation de la masse musculaire ; en effet, son action sur le système énergétique ATP, la rétention d’eau dans les muscles, ainsi que l’élévation du niveau d’hormones comme l’IGF-1 se traduisent par des gains musculaires conséquents.

Pour conclure, si vous cherchez à améliorer vos entraînements ou votre composition corporelle, intégrer la créatine à votre routine peut être bénéfique.

Quel type de créatine se révèle être le plus efficace ?

Si vous recherchez de la créatine de haute qualité, recherchez le label « creapure ». Cette certification assure que la créatine est pure et exempte de résidus, un gage de qualité comparable au label rouge attribué aux poulets. Bien que la créatine monohydrate soit la forme la plus éprouvée et recommandée, les autres types de créatine peuvent être bénéfiques si vous ne constatez pas d’amélioration avec la forme traditionnelle.

À quel moment est-il conseillé de consommer de la créatine ?

Contrairement à la caféine qui agit rapidement, la créatine est efficace sur une durée prolongée. Vous pouvez la consommer quotidiennement, à n’importe quel moment de la journée, sans besoin de la réserver aux périodes pré ou post-entraînement. L’objectif est d’accumuler et de maintenir un niveau optimal de créatine dans l’organisme. Avec une dose quotidienne de 3 à 5 grammes, vos niveaux seront au maximum en moins de quatre semaines, sans nécessiter une phase initiale de « charge » de 20 grammes par jour pendant une semaine, qui est à la fois excessivement onéreuse et inutile, sauf si vous êtes pressé.

Combien de créatine devriez-vous consommer ?

Pour optimiser votre bien-être et vos performances, il est conseillé de prendre de la créatine tous les jours. Un dosage quotidien de 3 grammes suffit pour bénéficier de ses effets positifs sur la bioénergie, la santé intestinale et cérébrale, tout en évitant les désagréments digestifs. La répartition de cette prise peut se faire au cours des repas, particulièrement avec de la viande, ou après une séance sportive. Les besoins en créatine peuvent varier selon le type d’activité physique pratiquée et le poids de chacun – un rugbyman par exemple aura des besoins supérieurs à ceux d’un danseur. Pour ceux qui suivent un régime végétalien ou végétarien, il est recommandé de commencer par une bonne dose pour maximiser les avantages sur les performances.

Durée recommandée pour la consommation de créatine

La consommation de créatine peut être adaptée selon les besoins et le contexte sportif. Voici les points essentiels à retenir :

  • Poursuivre la prise de créatine sans interruption est bénéfique, cela permet à la substance d’agir efficacement sur la durée.
  • Interrompre le supplément n’est pas nécessaire du point de vue de la santé et peut être contre-productif car il faudrait recommencer son accumulation dans le corps.
  • Faire des pauses dans la supplémentation est une pratique courante mais l’impact sur l’efficacité de la créatine n’est pas clairement établi.
  • Des circonstances spécifiques comme une pause dans l’activité sportive ou des contraintes de poids peuvent justifier un arrêt temporaire.

Pensez donc à ajuster votre consommation en fonction de vos activités et objectifs sportifs.

Les effets secondaires de la créatine existent-ils ?

Il est essentiel de bien comprendre comment utiliser la créatine pour éviter les idées fausses. D’abord, n’ayez crainte : la perte de cheveux n’est pas un effet secondaire prouvé de la créatine. Ensuite, les problèmes rénaux souvent mentionnés sont eux aussi un mythe ; aucune recherche scientifique n’a confirmé de tels risques, même avec des doses élevées.

Si vous débutez avec la créatine, voici quelques conseils :

  • Commencez par une petite dose pour tester votre tolérance.
  • Laissez passer quelques jours pour observer la réaction de votre corps.
  • Si tout va bien, vous pouvez prendre la créatine régulièrement.

Quant aux dosages, oubliez le protocole initial de 20 grammes par jour. Seulement 3 à 5 grammes quotidiens suffisent et minimisent les risques de ballonnements ou de soucis intestinaux, contrairement aux anciennes recommandations qui suggéraient d’associer 5 g de créatine à 1 g de glucides par kilo corporel. De plus, étant donné que la créatine ne se dissout pas bien dans l’eau et peut causer des maux d’estomac, il serait judicieux de répartir cette dose tout au long de la journée ou d’essayer différentes formes du supplément.

Pour finir, privilégiez les produits purs sans liste interminable d’ingrédients et évitez les combinaisons qui peuvent causer des complications. Bien entendu, si vous avez des préoccupations médicales, il est préférable de consulter un médecin avant toute supplémentation en créatine ou en protéines.

{{wpg_cta_1}}

Autres articles

Calorie Kirsch

Irene

Calorie Kiri crème

Irene

Calorie Danette à la vanille

Irene

Calorie Bar (poisson)

Irene

Calorie Crabe

Irene

Calorie Calisson d’Aix

Irene

Calorie Chèvre sec

Irene

Calorie Gateau au yaourt

Irene

Calorie Napolitain LU

Irene