Image default
Aliments

Calorie Bœuf

Apport calorique du bœuf

100 grammes de viande de bœuf :

Salut ! Voici un petit résumé de ce que tu as besoin de savoir sur le contenu nutritionnel :

  • Il est très pauvre en glucides, en effet, il n’y en a pas du tout.
  • Côté lipides, on est sur une quantité de 20g.
  • Les protéines sont bien présentes avec 17g.
  • Et pour l’apport énergétique, c’est 250 Kcal.

C’est assez équilibré et pourrait convenir à certains régimes alimentaires spécifiques.

La quantité calorique présente dans la viande de bœuf

La consommation de viande de bœuf peut être bénéfique pour la santé grâce à son apport en vitamines et minéraux essentiels, tels que :

  • Fer
  • Phosphore
  • Zinc
  • Cuivre
  • Vitamines B (B1, B2, B3, B6, B12)
  • Acide pantothénique
  • Folate
  • Vitamine A
  • Manganèse
  • Vitamine D

Il est cependant important de souligner que la teneur calorique de la viande peut varier significativement selon le morceau sélectionné. De même, les préparations hachées peuvent présenter des différences en termes de contenu en graisses. En moyenne, 100g de viande de bœuf fournissent environ 250 kcal.

Une icône millénaire

Au fil du temps, le rôle du bœuf a grandement évolué. Initialement, cette bête puissante était employée pour des tâches agricoles en raison de sa force, notamment pour tracter des chariots. Puis, elle est passée d’animal sacré, objet de culte et symbole de fertilité célébré en Égypte, à une source d’alimentation haut de gamme pour l’aristocratie. Tandis que la noblesse s’est délectée de sa chair savoureuse, les classes populaires ne pouvaient consommer que la viande des animaux réformés par l’agriculture ou maladie. Voici les périodes clés marquant l’évolution de la consommation du bœuf :

  • Usage initial pour le sacrifice et figure religieuse.
  • Transformation en symbole de fertilité et vénération.
  • Utilisation comme animal de trait grâce à sa robustesse.
  • Découverte gustative par les nobles transformant le bœuf en mets recherché.
  • Consommation contrainte pour les moins fortunés.

La trajectoire historique du bœuf reflète bien les changements sociaux et culturels de notre société.

Consommer du bœuf dans le cadre d’une diète ?

Bien que la viande de bœuf soit connue pour sa teneur en graisses saturées, il n’est pas nécessaire de la supprimer complètement de votre alimentation. Vous pouvez choisir des morceaux maigres pour maintenir les avantages du bœuf tout en limitant les matières grasses. Des options plus saines incluent :

  • Le faux-filet
  • Le bifteck
  • Le rumsteck
  • Le filet
  • La bavette
  • Le jumeau

Consommez la viande rouge modérément, une à deux fois par semaine est recommandé. Toutefois, soyez vigilant quant à la méthode de cuisson et ce qui accompagne votre viande. Évitez d’ajouter des graisses excessives lors de la cuisson, optez par exemple pour un filet d’huile d’olive, et ne faites pas trop griller la viande pour prévenir la formation de composés nocifs.

Le bœuf, un choix judicieux pour les athlètes ?

Les sportifs trouveront dans le bœuf un allié nutritionnel grâce à sa teneur en protéines utiles pour la régénération musculaire et sa richesse en vitamines et minéraux. Cependant, il est important de privilégier des morceaux maigres et de qualité pour limiter l’apport en graisses. Une consommation régulière, sans être systématique, s’intègre bien dans une alimentation équilibrée pour les personnes actives.

  • Choisir des morceaux maigres du bœuf.
  • Apport en protéines, vitamines, et minéraux bénéfique pour les sportifs.
  • Intégrer le bœuf de manière régulière mais modérée dans l’alimentation.

Meilleur bruleur de graisse efficace

Autres articles

Calorie Chapelure

Irene

Calorie chocolat

Irene

Calorie Macaronis

Irene

Calorie eau en bouteille

Irene

Calorie Fondue Bourguignonne

Irene

Calorie Saumon

Irene

Calorie Tapenade

Irene

Calorie Ebly

Irene

Calorie Calisson d’Aix

Irene