Image default
Aliments

Calorie Pâte d’amande

100g de pâte d’amande

Ce plat affiche un apport calorique de 448 Kcal, pas mal pour recharger les batteries ! Côté nutriments, on trouve un mélange équilibré : une petite touche protéinée avec 9g au compteur, idéal pour les muscles. Les glucides sont bien présents aussi, à hauteur de 49g, parfaits pour tenir la cadence toute la journée. Et enfin, on n’oublie pas les lipides qui arrondissent le tout à 24g – nécessaire pour bien huiler la machine. Bref, c’est une assiette bien complète qui saura caler les petites faims comme les gros appétits !

Quel est le nombre de calories contenu dans la pâte d’amande ?

Confection traditionnelle, la pâte d’amande se compose essentiellement d’amandes finement moulues, de sucre et d’une touche de blanc d’œuf pour agglutiner le tout. En général, amandes et sucre se pèsent à parts égales, tandis qu’un seul blanc suffit à l’affaire.

Côté nutritionnel, les sucres tiennent le haut du pavé grâce à leur contribution généreuse dans la recette; les fibres des amandes suivent avec une présence notable. Naturellement riche en matières grasses, l’amande affirme son statut de fruit oléagineux sans faillir. La composition est également agrémentée par un apport protéique issu tant des végétaux que du blanc d’œuf.

Pour qui s’intéresse aux chiffres, sachez que 100 grammes de cette douceur fournissent quelque 450 kcal – une information non négligeable pour les gourmands soucieux de leur balance énergétique.

L’histoire du massepain

Nul ne peut affirmer avec certitude l’histoire de la naissance de la pâte d’amande, bien que des indices suggèrent ses premières apparitions en Orient au VIIIe siècle. Les croisades auraient ainsi joué un rôle clé dans sa propagation à travers le Vieux Continent. L’enquête sur les pionniers européens de cette douceur – Allemands, Italiens ou Espagnols – se heurte à une énigme persistante. Néanmoins, l’Italie semble tenir la corde comme berceau, le mot « massepain » venant épauler cette hypothèse par son étymologie italienne.

L’évolution gastronomique n’a pas épargné ce délice sucré : autrefois appréciée pour elle-même et dégustée sous forme de friandises simples, elle a depuis métamorphosé son usage. Aujourd’hui, elle excelle dans l’art du camouflage en ornant gâteaux et pâtisseries de ses atours sculptés, loin des confiseries d’antan.

Connaissez-vous ce fait ?

En matière de commercialisation, la pâte d’amande que l’on trouve sur le marché affiche fréquemment un taux d’à peine 30 % en amandes véritables. Cette proportion s’explique par des motifs principalement financiers ; les coûts moindres dictent souvent la composition de ce produit gourmand. En outre, on constate une dimension pratique non négligeable : les amandes et autres fruits oléagineux se gardent avec difficulté. Exposées à l’air, elles deviennent vite rances, surtout lorsqu’elles sont incorporées en grande quantité dans un mélange.

L’amande en pâte et la diète

Il est évident que consommer de la pâte d’amande ne favorise pas la perte de poids. Les amandes seules sont déjà riches en calories, et leur association avec du sucre fait grimper considérablement l’apport calorique. Cette préparation sucrée, souvent utilisée pour embellir les desserts, ajoute un surplus énergétique non négligeable aux douceurs qu’elle couvre. Pour limiter votre consommation calorique lors de ces moments gourmands, il serait judicieux d’éviter cette friandise. Cela vous épargnera l’effort supplémentaire nécessaire pour éliminer ces calories excédentaires.

{{wpg_cta_1}}

Autres articles

Calorie Pizza Chorizo

Irene

Calorie Pain brioché

Irene

Calorie quiche lorraine

Irene

Calorie Gateau au yaourt

Irene

Calorie Framboise

Irene

Calorie Spicy Italien Subway

Irene

Calorie noix

Irene

Calorie Parmesan

Irene

Calorie Pizza La quatre fromages

Irene