Image default
Aliments

Calorie Calvados

Calories contenues dans le Calvados

100 ml de Calva :

Ce produit est un véritable fantôme nutritionnel : on y compte 250 calories, mais pourtant il ne renferme ni protéines, ni sucres, ni graisses. C’est comme si c’était du vent !

Apport calorique d’un Calvados ?

Issu de la distillation du cidre et parfois du poiré, le Calvados incarne l’esprit normand. Ce spiritueux emblématique tire son essence de la région éponyme, où les vergers foisonnent. Apprécié pour sa versatilité, ce breuvage se délecte avant ou après le repas et s’invite même dans des créations cocktailières.

Il convient néanmoins d’être conscient que l’alcool affiche une teneur non-négligeable : 40 à 45% d’alcool pur. Cette force vive impose donc modération si l’on souhaite garder un œil sur les apports caloriques – chaque gramme d’alcool contribuant sept calories à notre bilan énergétique.

Une consommation raisonnable permet ainsi de savourer toute la richesse gustative du Calva, sans alourdir démesurément nos menus quotidiens. En effet, un simple verre peut représenter près d’un centaine de kilocalories ; autant dire qu’une dose généreuse suffira amplement pour réchauffer les cœurs comme il se doit en Normandie.

Les racines du Calvados

Il est tout à fait naturel que le Calvados trouve ses origines en Normandie, un territoire célèbre pour ses vergers florissants. Les pommes, initialement destinées au cidre, ont rapidement intéressé les distillateurs dès le XVIIe siècle. La renommée de cet alcool s’est amplifiée au fil du temps, conquérant même la capitale et bénéficiant des revers de la viticulture pour asseoir sa présence sur le marché des spiritueux.

De nos jours, cette eau-de-vie n’est plus cantonnée aux seules étagères normandes ; elle a investi les rayons d’alcools dans les commerces à travers le pays et au-delà des frontières françaises, avec une part importante destinée à l’exportation.

Les spécialités du Calvados

Le Calvados, célèbre eau-de-vie de Normandie, évoque instantanément le rituel du trou normand lors des agapes festives. Ce dernier consiste à déguster un petit verre de cet alcool pour « faire de la place » et raviver l’appétit, grâce à ses vertus prétendues sur la digestion des lipides. Si autrefois le calva se buvait pur, il s’accompagne désormais souvent d’une boule de sorbet.

En fin de repas, on assiste aussi au ballet du café-calva, tradition qui marie les arômes corsés du café avec ceux, non moins puissants, du Calvados. Cette pratique revêt différentes formes : soit en versant directement l’alcool dans le café chaud, soit en y immergeant préalablement un sucre imbibé d’eau-de-vie – une variante affectueusement nommée « le canard.

Calvados et diète

Contrairement aux croyances populaires, le Calvados, surnommé affectueusement « calva », n’aide pas à mincir, bien au contraire. Comme toute boisson alcoolisée, il apporte son lot de calories supplémentaires, surtout lorsqu’il est consommé en complément d’un repas déjà riche. Lorsque l’on ingère de l’alcool, le corps déploie ses efforts pour l’éliminer et délaisse la combustion des graisses stockées au profit des calories immédiatement disponibles issues de l’alcool. Cette habitude peut conduire à une augmentation du tissu adipeux sur la durée. Ainsi, pour garder la silhouette ou suivre un régime efficace, il est judicieux de modérer sa consommation d’alcools comme le Calvados

{{wpg_cta_1}}

Autres articles

Calorie Travers de porc

Irene

Calorie chou blanc

Irene

Calorie Coca-Cola

Irene

Calorie jus de citron

Irene

Calorie Fanta

Irene

Calorie Lait chocolaté

Irene

Calorie Croissant aux amandes

Irene

Calorie Fondue savoyarde

Irene

Calorie Kiwi

Irene